[Jeux vidéo] Mass Effect Andromeda, une nouvelle galaxie pleine de déceptions

En novembre 2007, BioWare sortait le RPG Mass Effect, premier opus d’une trilogie qui allait remporter un succès colossal. Dotée d’un univers de science-fiction particulièrement riche, la trilogie suivait les pas du Commandant Shepard, un héros (ou une héroïne) de guerre humain, dans sa tentative d’empêcher l’extermination des diverses espèces peuplant la galaxie par des machines appelées les Moissonneurs. Près de dix ans après la sortie du premier Mass Effect, cinq ans après celle du troisième jeu qui clôturait la trilogie, un nouveau jeu arrivait, nommé Mass Effect Andromeda. Seulement voilà, l’histoire du très populaire Shepard et des Moissonneurs étant terminée, Andromeda se retrouvait avec la lourde tâche de relancer une nouvelle trilogie, dans une nouvelle galaxie, avec de nouveaux protagonistes et antagonistes : le nouveau héros, Ryder, le Pionnier, se lance à la découverte de la galaxie d’Andromède, avec la promesse de mettre l’exploration de ces terres inconnues au centre du jeu. Et le résultat n’est pas la hauteur des espoirs placés en lui. Lire la suite

Publicités

[Lecture] H2G2 : Le guide du voyageur galactique

Le guide du voyageur galactique ou H2G2 pour les intimes est une trilogie de science fiction humoristique en cinq tomes. Trilogie en cinq tomes ? Oui c’est absurde. Ça colle parfaitement à l’univers du livre.
(En réalité il existe même un sixième tome mais je vous parlerai de ça plus tard.)

Un jour, un jeudi exactement, Arthur Dent découvre que son ami Ford Perfect ne s’appelle pas Ford Perfect et qu’il n’est pas anglais du tout. En fait, Ford est astrostoppeur et rédacteur pour Le guide du voyageur galactique : ouvrage indispensable à tout voyageur de l’espace. Arthur découvre tout ça lorsque Ford le sauve de la destruction de la planète Terre et l’emmène en cavale dans un vaisseau propulsé par un générateur d’improbabilité infinie. Ils auront pour compagnons de voyage, entre autres, un robot paranoïaque et dépressif et un président de la galaxie en fuite. Si la Terre a été détruite c’est, officiellement, pour construire une autoroute. La théorie du complot semble plus plausible…

Lire la suite

[J-Drama] Andô Lloyd : Les robots peuvent-ils être amoureux ?

Andô Lloyd est un drama japonais diffusé sur TBS entre octobre et décembre 2013. La science-fiction étant un sujet rarement abordé sur le petit écran nippon c’était remplie d’espoir et d’optimisme que j’attaquais son visionnage à la fin de l’année dernière.

Matsushima Reiji (Kimura Takuya, convaincant) est un brillant physicien, professeur dans une université et promis à un bel avenir avec sa fiancé Asahi (Shibasaki Kou, rafraîchissante).
Alors qu’une mystérieuse liste semble prédire la mort de scientifiques de renom, Reiji est tué dans d’étranges conditions par un androïde venu du futur. Asahi elle-même devient la cible de ces tueurs à gage sans pitié. Elle ne doit son salut qu’à Lloyd, un robot de l’année 2113 qui est une copie conforme de Reiji et qui a pour mission de protéger à tout prix la vie de la jeune femme. Lire la suite